La charte de modération

Pourquoi modérer ?

L’agenda réfractaire est militant : il regroupe des actions qui forme une cohérence. Il est donc nécessaire de choisir celles qui, ensemble, font sens.

Critères de modération

  1. L’action doit avoir lieu dans le 22 ou proche du département. Pour des actions exceptionnelles (manif régionale ou nationale), des exceptions sont possibles. A cela, que ce soit à l’initiative de partis, syndicats, associations ou collectifs.
  2. Elle doit porter les valeurs de l’humanisme et de la solidarité. Pour être claire : les mobilisations racistes, discriminatoires, réactionnaires ou soutenant les idéologies destructrices que sont le fascisme et le libéralisme ne seront pas diffusées. L’agenda est militant et conservera une cohérence qui rend possible la fédération.
  3. Concernant la culture : les actions devront être organisées pour soutenir une action militante ( concert de soutien… ), proposer un prix libre ou bas et ouvert à tous.
    Exemple : non pour les vieilles charrues, oui pour les petits concerts de bar.
  4. Concernant les initiatives institutionnelles : Elle seront refusées. Par contre, Des appels d’association ou de collectif à rejoindre une de ces réunions seront transmises.
    Exemple : “Appel de l’intersyndicale à rejoindre le débat sur les retraites organisé par le député.”
  5. Concernant les partis politiques : Les réunions classiques sont refusées. Sont acceptés les conférences, débats et autres événements ouvert à tous et co-organisé avec des syndicats, associations ou collectifs. 

Qui modère ?

Pour le moment, c’est l’équipe du Canard Réfractaire qui modère selon cette présente charte. On laisse l’agenda se développer – notamment techniquement – et en Mars, on entamera une “Transition démocratique”.

L’idée, une fois la routine bien définie et organisée, est de créer une structure démocratique et efficace autour de l’agenda pour que d’autres bénévoles prennent le relais – pour que l’agenda appartienne vraiment aux gens. Des réunions seront organisées à ce moment là pour définir les modalités de fonctionnement.

Assurer la transparence

L’ensemble des refus de publication seront répertoriés dans un historique accessible au public, avec le motif. Cela permet de vérifier le travail des modérateurs, de demander un recours et de se protéger d’éventuels abus.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :